vendredi 5 septembre 2008

Gelée de mûres

Trouver un coin de campagne assez naturel pour avoir laissé pousser un beau roncier chargé de grappes de mûres accessibles.

Veiller à être habillé de manches longues, de pantalons épais, de bottes.
Un long bâton crochu au bout, coupé dans du buis, du noisetier ou du houx peu être très utile.

Les mûres rouges sont des fruits encore pas mûrs, mais il faut en ramasser environ 10 °/. pour aider la gelée à prendre, surtout si les baies noires sont gorgées d'eau et très mûres.
Les écraser à l'aide d'une moulinette à grille fine.
Tamiser le jus dans un passoire pour enlever encore une épaisseur de pulpes(nos grand-mères utilisaient même un torchon fin pour filtrer le jus et obtenir ainsi une gelée encore plus translucide)
Peser le jus ainsi obtenu.
Le mettre dans une casserole avec le même poids de sucre:


Tourner doucement pour aider le sucre à fondre.
Porter à ébullition.
Laisser cuire 20mn(seulement 10 mn si elles sont ramassées en début de saison, et peut-être jusqu'à 30 mn si elles sont gorgées d'eau)
Les bulles de cuisson qui montent doivent faire rider la surface du liquide.
Faire couler une goutte le long d'une assiette froide pour vérifier que la gelée est prise.

Ebouillanter les pots et couvercles. Y verser la confiture et fermer à chaud(ainsi, l'utilisation de paraffine n'est pas nécessaire)


Excellent pour sucrer un yaourt nature, ou sur des tartines de pain:


       Goûté et approuvé !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

il manque la description de l'odeur.hummmmmmmmmmmmmm, j en evous dis que ça, sentez, sentez
Solc

Anonyme a dit…

si vous avez trop d'écume mettre après arrêt une noix de beurre, tournez et hop plus d'écume (valable pour toutes les confitures qui font de l'écume)
solc

agm a dit…

C'est bien beau de voir, mais y goûter doit-être encore mieux.... Gardez m-en un pot miniature. Fy