vendredi 12 décembre 2008

Roudoudou et pâte de fruit au cynorhodon

Cette année, les églantiers sont tellement chargés de baies rouges que la méthode décrite le 22 nov 2007 pour préparer la confiture en enlevant les akènes devient trop fastidieuse.


A récolte abondante, technique rentable:
- faire bouillir les baies de cynorhodon entières au moins 1/2 h dans un volume d'eau les dépassant d'une bonne phalange.
- à même la casserole, les éclater à l'aide d'un pilon
- passer cette purée épaisse mêlé de grains dans un moulin à tamiser
- se débarrasser souvent des graines, sans chercher à tout extraire.
- la purée rouge qui nous intéresse peut servir de base à une confiture ou une infusion(voir articles de 2007) mais si on la passe avec peu de liquide, elle est assez épaisse pour envisager des pâtes de fruits.

- la faire recuire dans une casserole, comme une confiture, avec un jus de citron, et le même poids en sucre. Tourner en cours de cuisson.
- verser cette pâte épaisse dans un plat large(pour les pâtes de fruit) ou dans des gros coquillages de coques ramassés sur les plages(pour les roudoudou)
- faire encore sécher au four

- puis saupoudrer de sucre cristal

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si le coquillage n'est pas bien rincé vous aurez du roudoudou salé croquant ;-))) c'est la mode le sucré-salé.solc

Anonyme a dit…

génial la recette de cynorhodon, je vais pouvoir essayé, je sais que ils sont gorgés de vitamines C super ! Merci Cécile,
Brigitte